Le nouveau développement


Ancien bâtiment pénitencierLes dates clés du développement d’un nouveau projet

En 1953 l’Association La Paternelle, régie par la loi 1901, décide de réinvestir les bâtiments pour y installer un nouveau site éducatif, de soins et de formation professionnelle moderne, appelé Institut Médico-Professionnel – Village des Jeunes. Il accueille des jeunes garçons déficients intellectuels, mais continue à accueillir des jeunes en grandes difficultés sociales, jeunes délinquants, au sein d’un foyer de semi-liberté, « en vue de leur protection, l’éducation et la réadaptation des jeunes en danger moral, inadaptés, et handicapés ».

La transformation en ITEP (IRMPRO en 1996, ITEP en 2008)

En 1995, le schéma départemental des équipements médico-sociaux pour l’enfance handicapée en Indre et Loire préconise la réduction du nombre de places en IME, en contrepartie d’une augmentation de places en institut de rééducation. L’agrément de l’établissement est modifié en 1996, il se dénomme Institut de Rééducation Médico-Professionnel (IRMPRO). Depuis cette date, l’établissement s’est ouvert à la mixité.

En 2008, suite au décret du 6 janvier 2005 et à sa circulaire d’application du 14 mai 2007 concernant les Instituts Thérapeutiques, Éducatifs et Pédagogiques (ITEP), les établissements déposent leur dossier de modification de leur autorisation. Le dossier est examiné en Commission Régionale de l’Organisation Sociale et Médico-sociale, le 26 mars 2008.

Dans la foulée, les établissements et services obtiennent leur autorisation nouvelle :

  •  Le 10 avril 2008, un Institut Thérapeutique, Éducatif et Préprofessionnel (ITEP PRO) de 110 places, 50 à 60 places en semi-internat et 50 à 60 places en internat de semaine, à Mettray (37), pour adolescents/es de 14 à 20 ans
  • Le 10 avril 2008, Un Service Éducatif Spécialisé et de Soins À Domicile, centré sur le soutien de l’intégration dans une formation ou une orientation professionnelle (SESSAD Pro) de 25 places, pour 25 adolescents/es de 16 à 20 ans, toujours à Mettray

Les engagements de l’établissement

En 2010, l’établissement conclut avec les autorités publiques et de contrôle un  CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens), qui modifie légèrement l’organisation interne, avec la création d’une section spécifique, externalisée, d’accompagnement des jeunes, sans changer les effectifs globaux de la structure. La section est aujourd’hui mise en place, sans modification.

En 2012, fusion avec l’association des Fioretti.