Le mot de la présidente


S-Garnier1L’association La Paternelle met en pratique ses valeurs humanistes à travers deux ITEP, un SESSAD et un SAE. Ce dispositif accueille 175 jeunes sur les différents sites : Village des Jeunes à Mettray, Fioretti à Richelieu et locaux dans Tours. L’association s’investit également auprès d’autres structures ou organisations amies avec lesquelles elle agit.
La Paternelle recherche en permanence toutes les possibilités pour aider les jeunes accueillis et les accompagner vers l’autonomie et l’insertion sociale. Les démarches s’effectuent en collaboration avec les familles. Ses structures réfléchissent, imaginent et mettent en œuvre des stratégies novatrices en s’adaptant au mieux aux exigences du terrain.
Accompagner les jeunes sur le pôle ITEP, c’est d’abord proposer un cadre cohérent que l’on retrouve dans les lieux, l’organisation, les pratiques ou le travail avec les familles.
Cette cohérence s’appuie sur la communication, sur les procédures, les savoirs et les compétences. Il s’agit de coopérer dans une confiance réciproque qui intègre rationalité, évaluation de l’efficience et de l’efficacité. Cette confiance se construit partout et par tous. Cette coopération implique également le Bureau et les Administrateurs avec le Directeur et les cadres pour élaborer les orientations de l’association.
Volonté, créativité et réalisme doivent animer celles et ceux qui oeuvrent à l’accomplissement des actions. Ensemble, ils installent et confortent un climat social apaisé. Pour tous [Administrateurs, professionnels, usagers], il faut donner du sens à ce qui est entrepris par des références collectives pour notre quotidien, par des échanges qui permettent d’actualiser les outils mis à disposition.

Coopérer : c’est construire ensemble et progresser dans la confiance.